Recherche par mot clé

#RECOMPENSES | Victoires de la musique : ce qu'il ne fallait pas rater de la soirée

A prendre et à laisser. En plus de trois heures vingt de direct à la télévision - c'est ce qu'aura duré la 31e cérémonie des Victoires de la musique - tout n'est pas à retenir du show qui se déroulait se vendredi au Zénith de Paris.

On passera les traditionnelles critiques sur une cérémonie qui ne représenterait pas tous les styles de musique (le rap reste notamment cantonné à une catégorie spéciale dite «musique urbaine»). Mais entre l'époustouflante prestation de Christine and The Queens, la ballade a cappella de Kendji, les sifflets d'accueil pour la toute nouvelle ministre de la Culture, l'hystérie collective autour des tourbillonnants Hyphen-Hyphen et le message très engagé de Nekfeu, il y avait assurément des moments à ne pas rater. Liste non exhaustive.

La renversante performance de Christine and The Queens : Michael Jackson es-tu là ? Mais comment fait-elle pour aller toujours plus loin ? Christine and The Queens, lauréate de la Victoire de la meilleure tournée et du meilleur clip, a bousculé une soirée bien longue. Seule sur scène, dans une tenue unisexe qui fait désormais partie intégrante de son identité artistique, Christine a livré une version renversante de son morceau «Intranquillité». D'abord d'une pointilleuse sobriété, Heloïse Letisser, seule sur scène, uniquement allumée d'un faisceau de lumière blanche au dessus d'elle, enchaîne les pas de danse pensés par sa chorégraphe Marion Motin. Bizarres pour les uns, mais surtout envoûtants lorsque son corps, toujours plus musclé et souple, devient un élément d'expression, comme chez les plus grands danseurs classiques. Une danse magnétique au rythme d'une électro-pop addictive. Entre rage et colère. Sa voix à la fois placée et juste, son regard parfois perdu, parfois déterminé, finit de rendre ce moment suspendu passionnant et extraordinaire dans le sens le plus littéral du terme.

VIDEO. Christine and the Queens - Intranquillité

Kendji Girac et son couplet a cappella des «Yeux de la mama» Surprise du palmarés, Kendji Girac, oublié l'année dernière des nominations, concourait cette année dans la catégorie artiste masculin de l'année. Malgré son incroyable succès populaire, le jeune gitan qui a vendu plus d'un millions d'albums l'année dernière (soit plus que la chanteuse Adèle), est reparti bredouille. Trop populaire pour un jury de votants professionnels issus de l'industrie musicale ? Il n'empêche que le jeune homme a livré une version particulièrement émouvante de sa chanson «Les yeux de la mama». Porté par un premier couplet chanté a cappella, l'ex-vainqueur de «The Voice» a prouvé qu'il n'était pas qu'un phénomène de midinettes. Accompagné par son guitariste gypsie fidèle, Kendji Girac a réussi à transporter dans son univers musical une salle quelque peu endormie. Derrière lui sur le mur, ses photos d'enfance choisies par sa maman. Pour ceux qui en voudraient plus, rendez-vous un peu partout en France lors de son énorme tournée de Zéntihs qui le conduira jusqu'à Bercy en 2017. Il reprend les répétitions lundi avant le démarrage de sa tournée. «Je chantais déjà tous les jours mais jamais je n'aurais pensé chanter devant des milliers de gens comme aujourd'hui», confie-t-il.

VIDEO. Kendji Girac - Les yeux de la mama

La nouvelle ministre de la culture... huée pour sa première sortie. Elle se souviendra de sa première sortie publique. Audrey Azoulay, la nouvelle ministre de la culture, s'est faite siffler quand Virginie Guilhaume, la présentatrice l'a annoncé dans la salle. Un moment gênant diffusé en direct à la télévision où la jeune femme n'a pu qu'esquisser un sourire en coin gêné. Les Victoires ont dû s'adapter en quelques heures au remaniement ministériel annoncé jeudi. La cérémonie avait prévu d'accueillir Fleur Pellerin vendredi soir comme Ministre de la Culture. Après la nomination inattendue à sa place de Audrey Azoulay, les organisateurs ont modifié en catastrophe la séquence où l'on devait voir la représentante du gouvernement. En régie, il a fallu veiller à ce que le nom de Fleur Pellerin n'apparaisse pas à l'écran au moment où l'on voyait la nouvelle Ministre de la Culture VIDEO. La nouvelle ministre sifflée par le public

Du N'Dombolo et de la rumba congolaise grâce à Maitre Gims sur France 2 On aime ou pas évidemment l'univers du stentor de la Sexion d'assaut mais le succès de Maitre Gims lui permet des mises en musique particulièrement ambitieuses. Il a enflammé le Zénith en interprétant son tube «Sapés comme jamais» avec une cinquantaine de danseurs qui se sont lancés dans un n'dombolo habillés en sapeurs congolais. Mais ce n'est pas le seul clin d'oeil à la culture africaine. Le mastodonte des ventes en France a également rajouté un couplet de rumba congolaise, le pays dans lequel il est né et où son père est un musicien reconnu à côté d'une icône de la musique africaine, Papa Wemba. VIDEO. Le Congo s'invite sur France 2 grâce à Maitre Gims

Virginie Guilhaume, toujours là... Et toujours autant critiquée. Les années se suivent... et se ressemblent sur certains aspects. Sur les réseaux sociaux, la présentatrice Virginie Guilhaume n'a pas fait l'unanimité, c'est le moins que l'on puisse dire. «Manque d'assurance», «malaise», «questions débiles», «lourde dans ses avis persos et interventions», les internautes ont tranché. «Virginie Guillaume ça fait 10 ans que je la vois à la télé, elle a jamais progressé, toujours aussi mauvaise presentatrice #Victoires2016», finit Franck G. «Quand je regarde les tweets concernant Virginie Guilhaume ce matin, j'espère sincèrement pour elle qu'elle ne regarde pas les RS (réseaux sociaux, ndlr). #Carnage» VIDEO. Meilleure tournée et meilleur clip pour Christine and the Queens

VIDEO. Victoires la musique : Maître Gims surpris d'avoir battu Johnny

Source : Marie POUSSEL, pour LE PARISIEN.fr, le 13 février 2016

#Musiqueculture

RECHERCHE PAR MOT CLE :

Pas encore de mots-clés.
Articles récents

M'OME : le Média de la Musique en Entreprise

Découvrez toute l'actualité de la Musique en Entreprise, les curiosités de l'Entreprise en Musique et les engagements des Entreprises pour la Musique ...

06.15.95.81.58

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle

M'OME - News by OME MEDIA

 

M’OME est le nom de baptême tout naturellement retenu par l’OME pour sa newsletter hebdomadaire. 

 

La M’OME prend la parole et appelle à un débat pour présenter des solutions aux pouvoirs publics, aux politiques, aux différentes instances : récompenser et inciter les entreprises à la PREVENTION AU BIEN-ETRE contre TAXATION D’OFFICE.

 

Musique, Bien-être, Sciences, ..., Coups de Gueule, High Tech, Nouveautés, Evènements ... La M’OME se consacre à tous ces sujets. 

 

Devenez ECLAIREURS du débat consacré aux solutions de prévention et au rôle des pouvoirs publics en matière d’incitation et d’aides.