Recherche par mot clé

# Santé | Et si la musique pouvait être prescrite par la médecine. Le pouvoir de la musique sur le c

(Affiche de l'événement du 29 mai 2014 « Le pouvoir de la musique sur le cerveau et la cognition », une rencontre tout public à Dijon, organisé par La Fondation Mariani, la SACEM Université et l’Université de Bourgogne)

En août 2014, un article portait sur cette question « Et si la musique pouvait guérir, rééduquer, prévenir la maladie ? »

Nous étions assez fou d’imaginer la musique comme « moyen » de nous soigner ces dernières décennies.

Aujourd’hui, l’hypnose à l’hôpital est déjà une réalité bien plus répandue que beaucoup ne l’imaginent. L’hypnose gagne ses galons universitaires (en France parce qu’ailleurs c’est déjà fait) avec depuis quelques années, un diplôme universitaire (Pitié-Salpêtrière) qui fait des émules dans d’autres facultés…

Aujourd’hui, le débat est posé sur la relation Musique et Santé.

En aout 2014, l’Université de Bourgogne débattait des sujets suivants. Nous partageons avec vous les différents thèmes.

« La musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à la pensée », disait Platon.

Pourquoi possède-t-on une aptitude pour la musique ? La musique est-elle naturelle ou culturelle ? L’être-humain est-il programmé génétiquement pour être musical comme il est programmé pour être parlant ? La musique peut-elle guérir et rééduquer ?

Le piano pour rééduquer après un AVC

« Parmi les chercheurs présents, Ekhart Altenmüller, neurologue à Hannover, a évoqué ses études sur l’utilisation de la musique pour la rééducation des patients ayant subi des lésions cérébrales. Il a montré qu’en faisant apprendre le piano à un patient victime d’un AVC ou d’un traumatisme crânien, on rééduque mieux sa motricité qu’avec une rééducation classique sans musique », raconte Emmanuel Bigand, directeur du Laboratoire d’Etude de l’Apprentissage et du Développement. L’utilisation de la musique pour de nouvelles perspectives de rééducation dans le traitement thérapeutique de troubles sévères est aujourd’hui scientifiquement prouvée.

« Ecouter de la musique, c’est être actif »

« Ce prélude au congrès international « Musique et cerveau » représente une unique occasion d’être informé des découvertes les plus récentes de la recherche dans le domaine de la musique», poursuit Emmanuel Bigand. 10 thématiques ont été abordées, notamment la question de la musique comme moyen contre le vieillissement cognitif ou encore la réflexion sur l’aptitude musicale des animaux… Les participants ont pu interagir et faire part de leurs interrogations.

Ecouter de la musique, c’est préventif

Isabelle Peretz, neuropsychologue à l’université de Montréal a partagé ses études fondamentales sur le don et l’origine génétique de la musique dans le cerveau. Robert Zatorre, neurologue à Montréal, étudie le pouvoir émotionnel de la musique. Il a expliqué ce qu’il se passe dans le cerveau lorsqu’on écoute de la musique. Cette séance ouverte a annoncé le congrès international qui s'est déroulé sur 3 jours. Il a réuni les 400 plus grands chercheurs dans le domaine « Musique et cerveau » pour une publication des résultats dans la revue scientifique New York Academy of Sciences. « Les informations diffusées au grand public lors de cette matinée sont uniques et inédites par rapport à tous les débats qu’on peut entendre sur la musique », conclut le directeur de laboratoire et musicien.

#SCIENCEMUSIQUE #QUALITÉDEVIESANTÉAUTRAVAIL

RECHERCHE PAR MOT CLE :

Pas encore de mots-clés.
Articles récents

M'OME : le Média de la Musique en Entreprise

Découvrez toute l'actualité de la Musique en Entreprise, les curiosités de l'Entreprise en Musique et les engagements des Entreprises pour la Musique ...

06.15.95.81.58

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle

M'OME - News by OME MEDIA

 

M’OME est le nom de baptême tout naturellement retenu par l’OME pour sa newsletter hebdomadaire. 

 

La M’OME prend la parole et appelle à un débat pour présenter des solutions aux pouvoirs publics, aux politiques, aux différentes instances : récompenser et inciter les entreprises à la PREVENTION AU BIEN-ETRE contre TAXATION D’OFFICE.

 

Musique, Bien-être, Sciences, ..., Coups de Gueule, High Tech, Nouveautés, Evènements ... La M’OME se consacre à tous ces sujets. 

 

Devenez ECLAIREURS du débat consacré aux solutions de prévention et au rôle des pouvoirs publics en matière d’incitation et d’aides.